Fininbus groupe

ALSE

portage salarial
/
Une
Question
///
...
menu

Comment ne pas avoir le blues de la rentrée !

Ça y est, c’est terminé.

Plus que 330 jours avant les prochaines vacances, vous rentrez chez vous, vous rangez votre valise dans le placard et vous vous préparez à emmener vos enfants à l’école ou pour les plus chanceux à juste revoir vos collègues de travail.

D’après le docteur Deaumont, psychologue à Lille, nous avons le blues de la rentrée car nous sommes nostalgiques de nos vacances, des bons moments passés entre amis. Nous retournons à nos contraintes de la vie quotidiennes et à cette fatigue de l’organisation du planning des enfants et du bon respect des horaires. De plus, le changement climatique dont la baisse de la luminosité nous affecte.

Pas de panique, il n’y a pas de problème sans solution, je vais vous présenter quelques astuces pour ne pas avoir le blues de la rentrée !

 

Garder les bonnes habitudes !

Après vos longues balades, le paddle sur la plage ou encore supporter les blagues pas drôles de Maurice lors des apéritifs (on sait que c’est du sport.)

Continuez à faire du sport, faite une activité physique pour vous évader de votre quotidien, changez-vous les idées en faisant du yoga, pilate ou encore quelques brasses dans la piscine municipale,

Lorsque vous vous dépensez, vous libérez de l’endorphine, la molécule du bonheur 😉 Le sport oblige à se concentrer sur autre chose que son travail, ses ennuis du quotidien etc … On ne vous le dira pas assez, ayez du temps pour vous !

Si vous voulez canaliser la pression, privilégiez les activités d’endurance. Pour réguler l’humeur, rien de mieux qu’un petit plongeon dans la piscine, je vous conseille les sports aquatiques, enfin si vous êtes stressé(e), le yoga est un excellent allié pour vous détendre.

Pour ceux à la recherche de nouveautés 2019, je vous conseille de vous renseigner sur le fly yoga, le wutao, le kalari ou encore le kangastyle.

Sortez !

C’est le moment de s’ouvrir, de nourrir sa soif de culture et surtout de garder éveillé sa curiosité.  Avec toutes les sorties dans les librairies vous n’aurez pas de mal à trouver un bon bouquin, je vous conseille de choisir un livre par mois, lorsqu’on lit on a tendance à se mettre dans notre bulle, plus rien ne nous atteint.

A la rentrée, on s’évade dans un voyage en Amazonie grâce au livre de Patrick Deville, Amazonia, ou encore, on vit l’histoire passionnante de Murène, de Valentine Goby.
On ne s’arrête pas en bon chemin, allez au musée, nous avons de la chances notre pays est riche au niveau patrimoine culturel. Il faut en profiter.

Faites des sorties au théâtre, baladez-vous, sortez en ville.

On ne se met surtout pas en mode hibernation, mais on programme des apéritifs entre amis, certes les vacances sont finies, mais rien ne nous empêche de dé bouchonné une bouteille accompagnée de crackers ou encore de se poser en terrasse avec ses amis.

Place à la pensée positive !

Ne laissez pas le stress vous submerger, ménagez votre temps libre.

Rien ne vous empêche de programmer un week-end avant les prochaines vacances, il y a un tas de destinations qui ne vous fera pas casser la tirelire, mais qui vous feront décompresser, et si ce qui vous déprime, c’est de devoir attendre avant de repartir en vacances, rien ne vous empêche de réfléchir et de planifier votre prochain voyage. Ce n’est pas parce qu’on vient à peine de rentrer qu’on doit s’empêcher de penser à nos prochaines vacances.

La pensée positive, Vous allez me dire plus facile à dire qu’à faire ? Personnellement l’année dernière un ami m’a conseillé d’écrire dans un carnet 5 choses positives qui me sont arrivées dans la journée ; des petits moments du quotidien, des petits plaisirs de la journée comme par exemple : il restait de l’île flottante à la cantine, je suis gourmande, mais quand on y repense ça fait sourire.

Un moment qui nous fait plaisir, qui nous fait sourire, et puis comme tout est écrit rien n’empêche de relire notre carnet les jours où on a le bourdon.

 

Découvrez !

Vous pensez encore à ces gambas au lait de coco et curry dégustées face à la mer, en encore à cette dame blanche supplément chantilly que vous mangiez après une bonne balade ? Personnellement, j’ai une préférence pour le poisson, bien que c’est un sujet de débat.

Rien ne vous oblige à revenir dans votre routine culinaire, lancez-vous, vous êtes le chef de cette maison.

Sortez, allez sur le marché, prenez autant de produits frais que vous voulez et faites chauffer les fourneaux.

Faites une cure de vitamine, privilégiez des agrumes, pastèques, raisins, poivrons, aubergines, enfin surtout des produits de saison.

Place à la couleur, on mange avec les yeux, décorez vos plats comme si vous étiez au restaurant.

Acceptez le challenge ! Réaliser des recettes que vous n’avez jamais faites, décompressez en tentant de nouvelles choses ! Inspirez-vous de vos voyages ; quitte à ce que votre cuisine est un air de Pondichéry.

Apportez de la nouveauté !

Au lieu de reprendre votre routine que vous avez laissé avant de partir en vacances pourquoi ne pas changer vos habitudes, égayer les réveils difficiles en changeant d’alarme de réveil, créer une nouvelle playlist de musique pour les trajets compliqués.

Changer de tête, faites une petite virée chez le coiffeur et laissez-en le vestige vos pointes desséchées.

La nouveauté ce manifeste par bien des moyens.

 

Enfin dernier conseil, rien ne sert de se mettre une pression énorme, le principal, c’est de s’octroyer 2h de temps pour vous. Rien que pour vous.

< Revenir en arrière